Fiscalité en Angleterre

La fiscalité anglaise peut sembler compliquée pour un public francophone. Cette difficulté peut être due à la barrière de la langue qui empêche de comprendre certaines subtilités. De surcroît, la fiscalité est propre chaque pays et est souvent étroitement liée aux évolutions historiques, sociales et culturelles du lieu ou elle s’applique. C’est pourquoi, il ne s’agit pas ici d’un simple travail de traduction des textes fiscaux anglais. L’objet est surtout de comprendre la logique et les mécanismes fiscaux qui s’opèrent en Angleterre, souvent par l’utilisation d’exemples chiffrés.

Pour les termes fiscaux anglais importants-comme le noms des taxes par exemple- seront traduits mais c’est l’expression anglaise sera utilisée tout au long des chapitres.

Quelques particularités de la fiscalité anglaise

HMRC Her Majesty’s Revenue and Customs sera citée plusieurs fois. Il s’agit de l’organisme de l’Etat chargé entre autre de la collecte des taxes. Pour en savoir plus sur les responsabilités du HMRC, visiter cette page.

-L’année fiscale anglaise commence chaque 5 Avril et finit le 6 Avril de l’année suivante. On parle donc en année fiscale N/N+1.

-Pour le calcul de l‘Income Tax, l’impôt sur le Revenu, c’est chaque individu qui est imposé et non pas le foyer. Chaque individu est imposé par rapport à son revenu quelque soit la composition de sa famille ou encore sa situation matrimoniale (pas de notion de « foyer fiscal » comme en France par exemple).